ACCUEIL  >  VOUS ÊTES UN PROFESSIONNEL  >  LA COORDINATION TERRITORIALE

LA COORDINATION TERRITORIALE

L’équipe d’Alp’Ages Coordination contribue à la coordination territoriale, aux côtés des autres acteurs du territoire, pour accompagner l’évolution des pratiques professionnelles et des organisations territoriales en vue de garantir un accès à la santé pour tous. Il s’agit de rendre ces organisations plus lisibles, structurées, décloisonnées, adaptées aux besoins de la population et aux spécificités du territoire.

Qu’est-ce que la coordination territoriale ?

La coordination territoriale consiste à soutenir les acteurs des secteurs sociaux, médico-sociaux et sanitaires du territoire en construisant une compréhension partagée des besoins de la population et une vision commune de l’évolution de l’offre pour mieux y répondre. A partir de l’analyse des situations rencontrées, les dispositifs d’appui à la coordination contribuent, avec l’ensemble des professionnels et structures du territoire, à installer un écosystème visant une organisation optimale des parcours de santé.

 
Quelles sont nos missions en matière de coordination territoriale ?

  • Observer l’organisation de l’offre, recenser les ressources disponibles ou manquantes sur le territoire (réaliser des diagnostics territoriaux, une veille territoriale et mener un rôle d’observatoire gérontologique)

  • Favoriser l’interconnaissance des acteurs et consolider la coopération entre eux :
    • Animer des instances territoriales de concertation entre professionnels, en proximité
    • Contribuer aux instances préexistantes autour de thématiques prioritaires préalablement identifiées
    • Organiser des groupes de travail si besoin, etc.

  • Soutenir aux pratiques professionnelles : déploiement d'actions collectives autour des projets en cohérence avec les axes de travail prioritaires définis collégialement
 
  • Contribuer à la mise en œuvre de projets de structuration de l’offre territoriale, tels que :
    • Définir des stratégies de promotion des recommandations, ou encore d’amélioration des pratiques et de développement du travail collaboratif
    • Développer des outils et des modalités d’accompagnements partagés par tous les acteurs
    • Organiser le repérage des situations à risque
    • Soutenir le déploiement de projets partagés
    • Repérer les besoins de formation/sensibilisation croisées et d’échanges de pratiques et mobiliser les ressources pour y répondre
    • Promouvoir de nouveaux usages numériques, etc.
 
 


 
Haut de page